Power Rack : Musculation, Fitness et CrossFit

Equipement de sport par excellence, le power rack est destiné à vous aider à soulever des poids pendant vos séances de musculation. Polyvalent, sécurisant, il faut cependant bien le connaître pour l’utiliser correctement et en tirer des bénéfices adéquats. Choisir son power rack n’est pas évident si vous ne vous y connaissez pas grand chose, aussi nous vous aidons à faire le bon choix en scrutant les critères et éléments à prendre en compte.

Power Rack : quel est ce matériel de CrossFit ?

Difficile à traduire, cet équipement se compose de barres horizontales, de montants verticaux et de disques de poids de chaque côté. On le retrouve sous l’appellation “rack à squats”, bien que ce terme soit de moins en moins utilisé. Différent de la cage à squats avec laquelle on aurait tendance à le confondre, il s’agit en fait d’une cage version basique.

Star des salles de CrossFit, le Power Rack est très pratique pour les différents exercices de squats. Ainsi, vous pouvez poser les barres en toute sécurité dans les encoches destinées à les recevoir. Les racks sont ainsi équipés d’un système sécurisé qui prévoit de retenir la charge si vous lâchez la barre. Par ailleurs, vous pouvez ajuster les réglages pour configurer le matériel à votre physionomie. En ajoutant un banc au milieu, vous pourrez également effectuer des développés couchés.

Comment choisir son power rack ?

Il existe différents types de matériel. S’il paraît évident que vous allez tenir compte de la configuration de votre domicile, ne minimisez pas l’importance de sa taille. L’idéal étant de le placer dans une pièce dédiée.

Les dimensions

Ne sous-estimez pas la contrainte de rangement/installation, il y aurait de quoi vous décourager pour démarrer une séance, surtout si vous avez pour objectif d’entrer dans une routine quotidienne. Comme ce n’est pas toujours possible, réfléchissez à l’endroit où vous allez les ranger après vos entraînements. Certains modèles ont des éléments dissociables qui vous faciliteront le rangement.

Des stabilisateurs pour une meilleure sécurité

Vérifiez la présence de stabilisateurs. Un rack qui bouge est dangereux, car il risque de tomber et de vous blesser. Il est clair aussi qu’il n’est pas agréable de travailler sur du matériel qui tremble ou bouge sans arrêt. Pour assurer une bonne stabilité, des patins sont positionnés sur les pieds des montants et des barres en bas doivent être présentes. Si ce n’est pas le cas, il vaut peut-être mieux s’intéresser à un autre modèle. Le montage de la structure peut être aussi à l’origine d’une stabilité défaillante, c’est pourquoi il est utile de se renseigner sur les éléments de fixation.

Qualité et sécurité

Le point crucial à prendre en compte est la qualité et la sécurité que va offrir le power rack. Avec un investissement minimum, vous pourrez acquérir un rack mais il va certainement arriver très vite au bout de ses limites. Si vous êtes déjà un crossfiteur expérimenté, la capacité maximale de charge risque de vous décevoir. Aussi, un élément à prendre en considération est la charge maximale supportée par le rack, les possibilités d’évolutions de la machine selon vos progrès et les objectifs que vous souhaitez atteindre. Un matériel qualitatif, évolutif et sécurité vous coûtera certes un peu plus cher, mais votre investissement sera nettement plus intéressant sur le long terme. Ainsi, les matériaux de conception du rack sont à inspecter soigneusement. Un équipement conçu avec beaucoup de plastique sera certainement moins cher, par contre, il sera moins solide qu’un autre modèle en acier. Certes, son poids sera plus léger, mais il aura une capacité de charge moindre et le plastique est une matière qui a une durabilité moins longue.

Ces 4 avantages seront d’excellents ajouts à votre programme d’entraînement et vous ferez certainement plus de progrès en tant que débutant que si vous n’aviez pas de machine de musculation dans votre salle de sport et que vous commencez simplement à travailler avec des poids libres. La Smith machine est un excellent moyen pour vous d’instiller encore plus de confiance dans votre routine d’entraînement et d’évoluer rapidement dans vos objectifs.

Quels sont les exercices à faire avec un power rack ?

Si le but ultime est de sculpter la partie basse du corps, le rack va vous permettre de travailler sur le haut du corps également. Entraînement complet, il vous promet d’arriver à atteindre vos objectifs pour un travail sur l’ensemble des groupes musculaires.

Le rack est destiné en priorité à faire des squats. Quadriceps, ischio-jambiers, fessiers et inducteurs, c’est un tout un panel de muscles qui est sollicité pendant votre séance. Idéale pour muscler et gainer en profondeur, cette pratique rencontre de plus en plus de succès. L’idée étant d’enchaîner des mouvements répétitifs.

Quelques exemples d’exercices :

  • Inverted row,
  • Rack pulls,
  • Tractions,…

Cette liste n’étant pas exhaustive, vous découvrirez facilement avec l’usage quelles sont toutes les possibilités de ce rack.

 

Avantages et inconvénients du power rack

Bien sûr, on aurait envie de vous vanter uniquement les bons côtés de ce matériel de CrossFit. Il faut cependant être honnête et vous expliquer en toute transparence les inconvénients de ce type de matériel.
AVANTAGES
INconvénients

Vous l’aurez compris, le rapport avantages/inconvénients est sans appel.
Ce qu’il faut retenir de l’acquisition d’un power rack, c’est son côté pratique et sécuritaire. Faire du sport tout seul chez soi n’est pas dangereux en soi, mais lorsqu’il s’agit de lever des charges lourdes, un accident est vite arrivé. Aussi, travailler en sécurité est toujours recommandé, c’est le cas avec un tel équipement.

Disposer d’un power rack à domicile ne vous dédouane pas de quelques précautions de base. La première recommandation est de vous échauffer avant toute séance ! Préparez vos muscles en pratiquant des exercices d’échauffement. Ce n’est jamais du temps perdu et votre corps vous dira merci. Buvez ! Boire de l’eau régulièrement est vivement recommandé. Comme vous transpirez, vous allez éliminer beaucoup d’eau. De plus, le fait de s’hydrater permet d’évacuer les toxines que produisent vos muscles pendant la séance de musculation. Respectez les préconisations du fabricant, c’est-à-dire de ne pas dépasser la limite de charge maximale recommandée. N’installez pas votre matériel à l’extérieur, déjà il risque de s’abîmer ce qui serait dommage vu le coût de ces équipements. Par ailleurs, le sol risque de ne pas être stable et cela pourrait être dangereux avec le risque de bascule.

Vous possédez toutes les clés pour choisir en toute confiance votre futur Power Rack, maintenant go !